Truks en vrak

Accueil > 2011 > Juin > Remarques sur les fuites au bac

Remarques sur les fuites au bac

| le-militant.org | lundi 27 juin 2011

mardi 28 juin 2011

La fuite d’une question de maths au Bac de la série S, suivie de rumeurs en tous sens sur des fuites partout, a déclenché la machine à dire des lieux communs et des bêtises comme on en entend depuis des dizaines d’années sur la « lourdeur » du Bac.

En fait, les couacs sont très rares en regard du gigantisme de ce qu’est le Bac : l’inertie du mammouth, comme disent ses adversaires, c’est-à-dire le savoir-faire des personnels de l’enseignement public, évite chaque année la catastrophe.

Il est parfaitement possible de sécuriser les sujets envers toute forme d’espionnage informatique, téléphonique ou autre. C’est juste une petite question de moyens …

Par contre, la solution choisie par le ministre Chatel, neutralisant la question « fuitée » et répartissant ses 4 points sur le reste de l’épreuve, semble taillée pour maximiser à la fois les injustices et les soupçons de dévalorisation de ce Bac 2011 :

-les élèves qui comptaient sur cette question (la première de l’épreuve et la roue de secours pour les plus en difficulté) en sont privés.

-la redistribution des points rend possible l’obtention du Bac à 9 sur 20 (ramenés artificiellement à la moyenne).

Le concerto pour le « contrôle continu » se déclenche donc, mené y compris par certains dirigeants (FCPE, UNSA, SGEN, UNL), alors qu’il est hors sujet : les problèmes de fraude se poseraient aussi avec un contrôle continu. Mais ce que l’on tait, c’est que le contrôle continu dans la situation actuelle, serait le moyen de transformer le diplôme national en un livret individuel d’unités de valeurs capitalisables, détruisant les qualifications et les conventions collectives. C’est pour cela qu’il faut s’y opposer et que bien des mouvements lycéens ont déjà éclaté pour « défendre le Bac ».

S’il s’agit de trouver un système d’évaluation moins traumatisant et moins concentré en quelques épreuves, soyons réalistes : la solution la plus économique serait de renverser le capitalisme d’abord. Ceci n’est pas de l’ironie, c’est réellement ce qui est !

VP, le 21/06.


Voir en ligne : Remarques sur les fuites au bac

Messages

  • Dans le but d’un enseignement égalitaire, c’est-à-dire différencié selon les intelligences, l’école ne décernera aucun prix, ni établira aucun examen. N’ayant pas comme objectif un enseignement donné mais l’ensemble des connaissances, on ne peut décréter l’aptitude ou l’incapacité de quiconque. Tout élève sortira de l’école pour entrer dans la vie sociale avec l’aptitude nécessaire pour devenir son propre maître et guide tout au long de sa vie.
    Francisco FERRER

    BON Y A DU BOULOT !

  • Mouais,

    Que le bac soit "lourd" est une évidence.
    Qui plus est, ce type d’épreuves renforce l’idée de compétition contre celle de la solidarité dans la société. Pendant -au moins- toute une année, on n’étudie pas pour apprendre, mais pour réussir son bac.
    Enfin, le bac est devenu une usine à exclure les gens compétents et doués par la préférence quasi-totalitaire qu’il donne aux maths, alors que ce savoir ne devrait être exigé à ce niveau que des futurs chercheurs scientifiques (et je dis bien des CHERCHEURS).
    Le bac, comme les dinosaures et le capitalisme, a fait son temps. Il cause aujourd’hui plus de problèmes qu’il n’en résout. Et ce n’est pas un flicage supplémentaire lors des examens qui va arranger les choses.

  • Votre blog est passionnant et je vais d’ailleurs le relayer à une copine qui est d’accord avec vous et je suis certaine qu’elle m’en sera reconnaissante. Soyez remerciez pour ce billet et le temps pour partager ces réflexions. Je serais reconnaissante d’avoir la possibilité de vous lire à ce sujet dans le futur. Cela m’est très précieux ! Mille mercis

    pneu pas cher au havre


    Go pneu pas cher toyo


    Un pneu pas cher pour obtenir un pneu pas cher vulco ! pneu pas cher quad - pneu pas cher grenoble - pneu pas cher d’occasion

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.