Truks en vrak

Accueil > 2012 > juillet > OPTICAL CENTER : Un colon chez qui je n’irai pas acheter de lunettes (...)

OPTICAL CENTER : Un colon chez qui je n’irai pas acheter de lunettes !

europalestine.com | mardi 17 juillet 2012

mardi 17 juillet 2012

aaa


OPTICAL CENTER : Un colon chez qui je n’irai pas acheter de lunettes !
| europalestine.com | mardi 17 juillet 2012

La Chambre de Commerce France-Israël nous apprend sur son site que le président de la chaîne Optical Center est non seulement installé à Jérusalem, mais qu’il compte "racheter des immeubles délaissés dans Jérusalem-est, les rénover pour louer les appartements à des familles religieuses orthodoxes."


Vous connaissez les "immeubles délaissés de Jérusalem-Est" ?

Israel Valley parle sans doute des immeubles dont sont expulsés les Palestiniens dans cette partie de la ville qui fait partie des territoires palestiniens, de manière internationalement reconnue, mais illégalement annexée par Israël.

La Chambre de commerce écrit textuellement en parlant de Laurent Levy, président fondateur d’Optical Center :

"Le voici animé d’une nouvelle ambition, à consonance idéologique : racheter des immeubles délaissés dans Jérusalem-est, les rénover pour louer les appartements à des familles religieuses orthodoxes. « L’immobilier, a-t-il déclaré lors d’un interview à Yédiot Yéroushalaïm, est plus facile que les lunettes… » et de préciser : « Deux mille ans nous avons été absents. A présent, nous voici, dans tout le pays, et Tel-Aviv, Jérusalem, Hebron, c’est la même chose. »

"Sa préoccupation essentielle a trait à la pénurie d’appartements pour les jeunes. Aussi, envisage-t-il une solution puisée à l’école française, soit des logements à loyer modéré, avec contrat à long terme, et à l’extérieur du centre-ville : sur les flancs Est de la capitale, à Beit-El, Goush-Etzion,.. des lieux qui correspondent à sa vison politico-religieuse."

Ce n’est pas le choix qui manque parmi les opticiens, alors n’encouragez pas ceux qui font l’apologie du colonialisme et qui participent à la dépossession des Palestiniens !

PAS UN SOU A OPTICAL CENTER !

http://actualite-israel.com/france-...





actualite-israel.com


Laurent Levy, président fondateur d’Optical Center, s’est installé à Jérusalem...
Mati Ben Avram | actualite-israel.com | 23 novembre 2010

Laurent Levy, président fondateur d’Optical Center*, s’est installé à Jérusalem, où il a ouvert un Centre de la Vue, dans un bâtiment historique restauré, à l’angle des rues des Prophètes et Havatzelet. De la philanthropie pure puisque pour une somme des plus modiques, tout nécessiteux repart, qui avec une paire de lunettes de vue, qui avec un appareil auditif. Sa réussite phénoménale en France et ailleurs ne lui a guère servi ici. Voici deux ans, il confiait à l’auteur de ces lignes qu’il avait renoncé à lancer son activité en Israël, barré par le talent des opticiens de la place en matière de marketing.

Le voici animé d’une nouvelle ambition, à consonance idéologique : racheter des immeubles délaissés dans Jérusalem-est, les rénover pour louer les appartements à des familles religieuses orthodoxes. « L’immobilier, a-t-il déclaré lors d’un interview à Yédiot Yéroushalaïm, est plus facile que les lunettes… » et de préciser : « Deux mille ans nous avons été absents. A présent, nous voici, dans tout le pays, et Tel-Aviv, Jérusalem, Hebron, c’est la même chose. »

Sa préoccupation essentielle a trait à la pénurie d’appartements pour les jeunes. Aussi, envisage-t-il une solution puisée à l’école française, soit des logements à loyer modéré, avec contrat à long terme, et à l’extérieur du centre-ville : sur les flancs Est de la capitale, à Beit-El, Goush-Etzion,.. des lieux qui correspondent à sa vison politico-religieuse.

Mais s’il pointe la bureaucratie israélienne comme entrave principale à ses projets, Laurent Levy semble oublier le quotidien, où les tractations en cours pour parvenir à un solde de tout compte entre Israélien et Palestinien, occupent la première place. Et que demain, la configuration géopolitique risque de ne plus être celle d’aujourd’hui.

*Laurent Levy (44 ans) a inauguré le 24 mai 2010 à Jérusalem le « Mishkan Hareiya » , redonnant ainsi corps et vie à l’ancienne maison des aveugles. Il a ouvert son 1er magasin en 1991, à Boulogne Billancourt. Il est aujourd’hui à la tête de quelque 300 magasins, en France, en Belgique et au Luxembourg. Le 18 novembre, il a été l’un des héros de l’enquête « Des lunettes pas très nettes » diffusée dans l’émission Envoyé Spécial.—




Voir en ligne : OPTICAL CENTER : Un colon chez qui je n’irai pas acheter de lunettes !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.