Truks en vrak

Accueil > 2012 > février > Les lobbies corrompent la démocratie.

Les lobbies corrompent la démocratie.

Gérard Charollois | ecologie-radicale.org | dimanche 26 février 2012

dimanche 26 février 2012

aaa

Les lobbies corrompent la démocratie.
Gérard Charollois | ecologie-radicale.org | dimanche 26 février 2012


Selon le média RUE89, un lobbyiste de la chasse, thierry COSTE s’est vu retiré le 22 février, par le bureau de l’assemblée nationale, un badge indû, au titre de collaborateur du député UMP, Jérôme BIGNON, président du groupe pro-chasse de cette assemblée et inspirateur de cadeaux législatifs à l’infime minorité rétrograde que constituent les chasseurs.
Selon cette information, le lobbyiste,par ailleurs agent de communication des armuriers, aurait eu ainsi indûment accès durant des mois à l’ensemble des locaux réservés aux parlementaires et à leurs collaborateurs, qualité qu’il n’avait pas, locaux inaccessibles aux hommes de l’ombre qui ne peuvent obtenir que des badges valables 24 heures et ne conférant qu’une accessibilité restreinte.

Nous savons que le monde de la chasse gangrène l’Etat.
Le chef du parti politique des chasseurs vient de renoncer à sa candidature à la présidentielle pour soutenir le « candidat sortant » qui, il est vrai, inventa récemment « la chasse scientifique des oies cendrées », qui flatte l’arriération des agrochimistes, reniant ses propos d’octobre 2007 en faveur de l’eécologie !
Cet homme politique raconte une fable par semaine et se trouve ainsi condamné à dire tout et son contraire, soucieux de capturer dans ses filets les électeurs avec une forte prédilectionpour les « beaufs » .

Contrairement à ce qu’énoncent les agitateurs de fumigènes, les lobbies en général non seulement ne participent en rien à la vie démocratique, à l’opposé des partis politiques, des syndicats et des associations, mais ils putréfient les institutions publiques détournant au profit d’intérêts très privés et dissimulés, les lois, les règlements, les subventions publiques.
Un lobby n’est pas l’émanation d’un groupe de pensées mais l’instrument onéreux de firmes, de corporations, de féodalités qui ne peuvent asseoir leurs intérêts que par le jeu de réseaux, d’influences et parfois de pures corruptions délus et de décideurs.
Le lobby, en général, est un chancre que tout démocrate doit combattre et qu’une société honnête doit extirper.
Il est légitime qu’au grand jour, loyalement, de manière transparente et déclarée, les courants d’idées, les groupes sociaux par des modes de représentations définis se confrontent et débattent dans le respect du pluralisme.
Les groupements associatifs et politiques concourent à ce pluralisme et à cette confrontation des opinions.

Aux USA, patrie du dollar roi, de l’entreprise privée, des fortunes indécentes, les lobbies fleurissent reflétant nullement des aspirations légitimes de fractions de la population, mais l’esprit de lucre, la cupidité des firmes, des conglomérats industriels et financiers.
Le lobby n’a qu’un socle : l’argent.
Il ne représente quela puissance financière de ceux qui le rémunèrent.

En France, pour revenir à la chasse, l’immense majorité des citoyens respectent les animaux et récusent la chasse, mort loisir.
Or, le parlement ne cesse pas de voter des lois aberrantes, anachroniques, grotesques en faveur de sa « majesté cynégétique ».
Ce fait n’a qu’une explication :
Dotée de structures corporatistes par le gouvernement fascisant de VICHY, la chasse française possède trop d’argent.
Elle peut dès lors, bien qu’ultra-minoritaire dans le corps social (moins de 2% de la population) s’offrir son petit lobby quiharcèle les parlementaires.

La force d’un lobby ne tient nullement au nombre des adeptes dont il assure les avantages mais uniquement aux moyens financiers dont disposent ses donneurs d’ordres.

En cela, la notion même de lobby est perverse et antidémocratique.
Il est regrettable que dans la classe politique ne se rencontrent pas davantage d’esprits lucides et honnêtes pour résister à ces manœuvres souterraines.
Quelle est minable cette classe politique !

Le « candidat sortant » est délibérément acquis à la cause des tueurs.
Très logiquement, le parti d’extrême-chasse le soutient.

A ceux qui ont le cœur sec, les idées rances, l’aigreur tenace, à ceux qui n’ont pas compris que la générosité, l’empathie, la bienveillance ne se divisent pas, à ceux qui disent vouloir voter pour les animaux tout en nourrissant de mauvais sentiments, et qui, déçus par la droite de l’argent, cherchent consolation auprès de la droite populiste, je rappellerai, moi qui n’ai pas la mémoire courte, que la leader actuelle de ce courant politique manifestait avec les voyous de la chasse qui en mars 2008 générèrent des dizaines de milliers d’Euros de dégâts et quelques blessés dans les rues de VALENCIENNES.

Bien sûr, je condamne, comme cette leader, mais pour d’autres raisons sans doute, l’égorgement à vif des animaux au nom d’obscurantismes religieux.
Mais ma réprobation absolue, radicale, sans lâche précaution, n’a rien de raciste.
Toute violence faite à un être vivant sensible est un crime contre l’intelligence et la dignité .
Les religieux devraient comprendre qu’il est grand temps pour eux d’adapter leurs dogmes en les expurgeant de ce qui en fait des barbaries.

Un esprit de synthèse pourrait énoncer :
Les gens de droite, un peu racistes, n’aiment pas les arabes, mais flattent volontiers les musulmans, car la religion est facteur d’ordre et de résignation. (il faut souffrir en ce monde pour mériter l’arrière-monde merveilleux).

Les gens de la vraie gauche universalistes, (on en cherche), aiment bien les arabes, mais condamnent l’islamisme, car la religion participe de l’opium des peuples.

Pour ma part, par-delà ces approches réductrices, j’affirme l’unité profonde du vivant et je n’ai aucune pusillanimité pour fustiger tout ce qui provoque souffrance, effroi, sacrifice.
Je ne respecterai jamais une torture, un sévice, un mauvais traitement, fut-ce au nom d’une tradition, d’une superstition, d’un usage.
De telles traditions, de tels usages sont faits pour être abolis
Vite, à la poubelle de l’Histoire chasse, corrida, abattage rituel, armes, violences primaires !
Vite, une loi contre les lobbies qui vicient la démocratie !
Vite, changeons les élus, nuisibles pour les uns, médiocres pour tant d’autres !

Gérard CHAROLLOIS


CONVENTION VIE ET NATURE
MOUVEMENT D’ECOLOGIE ETHIQUE ET RADICALE
POUR LE RESPECT DES ËTRES VIVANTS ET DES EQUILIBRES NATURELS.




sur le même sujet :

Le lobbyiste vedette des chasseurs mis à la porte de l’Assemblée
François Krug | rue89.com | jeudi 23 février 2012

Thierry Coste, porte-flingue des chasseurs
Bastien Bonnefous | lemonde.fr | 

Thierry Coste : "Un bon lobbyiste doit être un bon espion avant d’être un manipulateur"
Claire Planchard | linternaute.com | Avril 2006






Voir en ligne : Les lobbies corrompent la démocratie.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.