Accueil > Gers > « Le grand retournement » Jeudi 21 février, 19h - cinéma de Nogaro

« Le grand retournement » Jeudi 21 février, 19h - cinéma de Nogaro

cinéma de Nogaro | agora32.fr | vendredi 15 février 2013

vendredi 15 février 2013

aaa

« Le grand retournement » Jeudi 21 février à 19h - cinéma de Nogaro
cinéma de Nogaro | agora32.fr | vendredi 15 février 2013

Jeudi 21 février à 19h le cinéma de Nogaro organise une « rencontre projection débat » avec Gérard Mordillat et son dernier film (sorti fin janvier) : « Le grand retournement » (France, 2012, 1h17).

  • Synopsis
  • Présentation de l’auteur
  •  Synopsis

    Qui sème la misère récolte la colère. C’est la crise, la bourse dégringole, les banques sont au bord de la faillite, le crédit est mort, l’économie se meurt… Pour sauver leurs mises les banquiers font appel à l’État. L’État haï est soudain le sauveur ! Les citoyens paieront pour que le système perdure, que les riches restent riches, les pauvres pauvres. Adapté de la pièce de Frédéric Lordon cette histoire d’aujourd’hui se raconte en alexandrins classiques. C’est tragique comme du Racine, comique comme du Molière…
    Avec François Morel, Jacques Weber, Edouard Baer, Patrick Mille
    D’après la pièce de Frédéric Lordon « D’un retournement l’autre. Comédie sérieuse sur la crise financière »


     Présentation de l’auteur

    « J’ai lu D’un retournement l’autre quasiment à sa publication et j’ai immédiatement appelé Frédéric Lordon pour lui demander de n’en céder les droits à personne. Il n’y avait que moi pour en faire un film ! Un film qui, selon la magnifique définition de Jean Cocteau, serait « un objet difficile à ramasser ». Je trouvais le texte brillant, très drôle et très fin, sans compter que je partageais en tous points l’analyse économique et financière qu’il proposait. Il est vrai aussi que j’aime faire des films à partir de textes qui ne sont pas a priori cinématographiques, comme En compagnie d’Antonin Artaud d’après le journal de Jacques Prevel. Le journal d’un jeune poète qui passe ses journées en quête de nourriture et ne pense qu’à écrire n’est pas par nature l’objet idéal pour un scénariste ni ce qui excite d’emblée les producteurs. La pièce de Frédéric Lordon portait en elle le même genre de défi. » 

    Gérard Mordillat est écrivain, poète, réalisateur. Il a écrit entre autres « Vive la sociale » en 1981, « Les cinq parties du monde » en 1984, « Notre part des ténèbres » en 2008, « Rouge dans la brume » en 2011... Il a réalisé une vingtaine de films, fictions ou documentaires, dont « La Voix de son maître », co-réalisé avec Nicolas Philibert en 1979, « Vive la sociale » en 1985, « La Véritable histoire d’Artaud le Mômo », documentaire co-réalisé avec Jérôme Prieur en 1993, la série « Corpus Christi », co-réalisé avec Jérôme Prieur en 1998, « Les Vivants et les Morts », téléfilm en 8 épisodes en 2010...

    Pour en savoir plus : le site du film...


    L'affiche du film




    ****
    Transmis par JLG
    Fri, 15 Feb 2013 20:09:18 +0100




    Voir en ligne : « Le grand retournement » Jeudi 21 février, 19h - cinéma de Nogaro

    Un message, un commentaire ?

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.